26-30 mars 2021- 10-14 septembre 2021


Navigation version Desktop



Contenu de la page


City guide / Le Cap de Thomas Boog

Le Cap de Thomas Boog

Publié le 31 octobre 2020 Partagez

Thomas Boog

Artiste et décorateur inclassable, Thomas Boog nourrit une passion sans borne pour les coquillages, enluminant luminaires et mobilier de nacre et d’étoiles de mer. Il quitte régulièrement Paris pour le soleil du Cap, en Afrique du Sud, où il séjourne plusieurs fois par an.

Depuis combien de temps vivez-vous au Cap ?

Ma femme, Elizabeth Leriche, et moi-même vivons à Paris, mais nous y avons aménagé ce que nous appelons notre « résidence d’inspiration ». Nous avons eu un véritable coup de cœur, il y a 23 ans, pour ce site exceptionnel qui mélange culture et nature. Une nature forte et grandiose, avec la Montagne de la Table, la chaîne des Douze Apôtres et la mer, au croisement des océans Indien et Atlantique. 

001

 

Quel serait l’endroit idéal pour sentir l’esprit de la ville ?

Pour sentir la puissance de la nature dans la ville, rendez- vous à Kirstenbosch, le jardin botanique du Cap.  Avec plus de 500 hectares, il est immense, sublime : le plus beau que je connaisse. Nous aimons y pique-niquer le dimanche pour goûter aussi à ce bel éclectisme d’âges, d’origines et de cultures. Vous pouvez y entendre aussi bien de la musique africaine qu’un opéra. La  promenade sur le pont « serpent » Boomslang, la « Canopy Walkway » offre une vue époustouflante et magique sur la canopée des arbres, sur 130 mètres de long, à 12 mètres du sol. Elle a été construite pour fêter les cent ans du parc. 

Sinon, toujours dans cette idée de belle nature mais plus loin :  les jardins de Babylonstoren, un potager extraordinaire, entouré de vignes, avec son manoir historique. J’aime particulièrement l’architecture hollandaise du XVIIe siècle. On y trouve le restaurant Babel, sous la direction artistique de mon amie Maranda Engelbrecht.

002003

 

Lieux d’inspiration culturelle de prédilection ?

Le Zeitz MOCAA, le musée d’art contemporain, aménagé dans un ancien silo, pour son architecture incroyable. C’est ici qu’est exposé William Kentridge, l’un des plus grands artistes sud-africains. Son œuvre est  foisonnante, ses télescopages d’images faites de dessins au fusain, animés en vidéo, dénoncent l’injustice et les violences. On sent tout le poids de l’histoire de ce pays. 
Dans le même quartier, la fameuse galerie Southern Guild, qui représente les meilleurs designers contemporains d’Afrique du sud. J’ai eu un coup de cœur pour le designer Porky Hefer, ses nids suspendus poétiques et graphiques et son travail autour des animaux ludique et engagé.
J’ajouterais la Norval Fondation, dans Steenberg, un centre d’art formidable, pour se faire un point de vue sur les grands artistes Sud-Africains des XXe et XXIe siècles. 

003

 

Un lieu de restauration qui incarnerait le mieux l’esprit du Cap pour vous ?

Le restaurant Hemelhuijs, dont la carte est illustrée par des photos de natures mortes aussi belles que des tableaux, sous la houlette du très créatif Jacques Erasmus. Allez-y pour un brunch délicieux. 

The Pot Luck Club, restaurant incontournable au Cap où l’on sert de petites assiettes gastronomiques à partager  dans le quartier de Woodstock, au dernier étage du bâtiment industriel de  The Old Biscuit Mill. L’accueil y est gentil et souriant. 

004

 

À quel quartier pensez-vous quand on vous dit « Shopping » au Cap ?

On ne vient pas au Cap pour faire du shopping chez les grandes marques de luxe, qui sont très peu représentées.  Dans le quartier de Bokapp vous trouverez du design et du très joli artisanat. Il faut savoir qu’au Cap, on trouve tout ce qui se fait en Afrique : du Zimbabwe , d’Ouganda…. vannerie, photos, beaucoup de récup. Je rentre toujours à Paris avec un excédent de bagages ! 

Une adresse secrète que vous pouvez partager avec nous ?

Lim boutique, à Kloof Street, propose une très belle sélection d’objets pour la maison, du design, de l’artisanat. Conseil précieux : si vous avez un coup de cœur, n’hésitez-pas et faites-vous plaisir car les pièces partent très vite !

À quel endroit devrions-nous séjourner pour découvrir la ville? (quartier et/ou hôtel favori)

Sans hésitation, le DORP hôtel, surplombant le quartier de Bokapp pour son luxe “low profile “ et sa vue imprenable sur la ville. 

005

 

Quel serait l’objet design authentique que l’on ne peut acheter qu’ici ?

Les vases en céramique de l’artiste Louise Gelderblom. Des créations sensibles, graphiques et généreuses. Elle expédie dans le monde entier : louisegelderblom.com

005

 


Bandeau Newsletter


Restez informé, on vous dit tout !

Maison&Objet, c’est aussi 4 newsletters au choix, à consommer comme vous aimez pour nourrir votre inspiration et votre curiosité.

M É TIERS D’ART

Sélectionnez les newsletters à recevoir

Les informations personnelles renseignées sur ce formulaire sont recueillies sur la base de l'intérêt légitime et enregistrées dans un fichier informatisé par SAFI (8 rue Chaptal CS 50028 75442 Paris cedex 09 France). Elles sont nécessaires pour vous fournir les services proposés sur nos plateformes. En vous inscrivant, vous êtes également susceptible de recevoir des informations pratiques ou promotionnelles relatives à nos activités (MAISON&OBJET, MAISON&OBJET PARIS, MOM – MAISON&OBJET AND MORE, PARIS DESIGN WEEK). Vos données personnelles peuvent être utilisées conformément à la Politique de confidentialité de SAFI. Pour toute précision sur la collecte et le traitement de vos données personnelles, nous vous invitons donc à consulter la notice Politique de Confidentialité.
Conformément au Règlement Européen pour la protection des données personnelles (UE) 2016/679 – RGPD et, autres loi de protection des données, vous bénéficiez d'un droit d'accès, d'opposition, d'effacement et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en contactant SAFI à l'adresse e‐ mail suivante : exercervosdroits@safisalons.fr

Voir plus

Merci ! Et à bientôt dans votre boîte mail