22-26 janvier 2021 10-14 septembre 2021


Navigation version Desktop



Contenu de la page


The story behind / Lexon, à la recherche du Good design

Lexon, à la recherche du Good design

Publié le 3 octobre 2020 Partagez

Lexon

Peu de gens savent que Lexon est une marque française. Peu importe. Ses objets s’adressent à tout le monde.

La passion, ça ne s’explique pas. Toute sa vie, le français René Adda a conçu de « beaux objets ». Ces compagnons qu’on trimballe partout et qui rendent la vie plus agréable. Une radio, une enceinte, un réveil, une calculatrice, un sac à dos … Cette fascination l’a mené très loin, puisque Lexon, l’entreprise qu’il a fondée il y a bientôt trente ans, crée, développe et distribue ses produits dans neuf mille points de vente, répartis dans cent pays. Les Chinois en sont fous, les Américains croient que la marque est américaine. Mais ce qui rend le plus fier René Adda c’est la reconnaissance artistique, doublée de très belles rencontres avec des designers consacrés ou en devenir et qu’il a rendus célèbres. Lexon a été couronné par 230 prix de design. Le 20 mars 2000, sa petite radio Tykho, dessinée par Marc Berthier, a été le premier objet à faire la couverture de Time Magazine, avec ce titre : « La renaissance du design ». Une consécration. 

Le chemin n’était pas tout tracé. Au lieu d’aller passer son bac, René Adda part faire un tour de moto « parce qu’il fait beau ». Il atterrit à 19 ans dans l’entreprise paternelle, une société parisienne de négoce de briquets japonais. Dans les années 70, les volutes de fumée sont sexy, les briquets chics et snobs. Les Japonais sont branchés et pas chers. « J’étais nul pour les études, et je le regrette. Mais le jour où j’ai mis les pieds dans l’entreprise, j’ai su que c’était ma place.» À 21 ans, il entreprend ses premiers voyages en Asie : Japon, Taiwan, Corée. Les dragons rugissent déjà. Il découvre les procédés de fabrication dans les usines et modifie à son goût les produits dans l’écriture, la bagagerie, l’horlogerie et l’électronique. À l’époque, pas de grandes foires aux milliers d’exposants. «  Il y avait quelques micro-salons par catégories, avec trente stands raconte-t-il. Pas d’Internet bien sûr. J’ai fouiné dans les annuaires locaux, dans les chambres de commerce. J’ai fait beaucoup de kilomètres pour rien. » Déjà visionnaire, le jeune entrepreneur commence à redessiner les produits qu’il trouve. Et ça marche. «  Mon père n’en revenait pas. » Passionné de production, il tisse un réseau sur place.  Ses meilleurs souvenirs sont ceux de belles rencontres dans le monde entier. À la fin des années 80, il quitte le giron familial. Après une première marque de design, il trouve la bonne formule en 1991 en créant Lexon. «Une consonance internationale, plus un x, pour la modernité. » L’idée est de collaborer avec de « vrais » designers et de cultiver la magie du design.

« Un designer a cinq secondes pour me séduire. Le temps est le même que pour un consommateur dans une boutique », René Adda. 

Lexon propose des produits séduisants, à prix raisonnable, qui n’ont généralement qu’une seule fonction : écouter, réveiller, transporter, éclairer, écrire, donner l’heure. Leur différence est d’être beaux et évidents. Ils font d’excellents cadeaux d’affaire. «  Dès le départ, j’ai exposé à Maison&Objet. Je n’ai pas manqué une seule édition. Je dois en être à 64» sourit le fondateur. René Adda fait appel à la fine fleur des designers. Ils se bousculent pour signer chez Lexon. La sélection passe par le brief impitoyable du fondateur : l’innovation dans la simplicité. « Je leur dis : vous avez 5 secondes pour me séduire. Le temps est le même que pour un consommateur dans une boutique. » Plus précisément, il faut un concept nouveau. René Adda prend pour exemple le réveil Flip, conçu par Adrian et Jeremy Wright. Il se présente sous la forme d’une petite boîte rectangulaire à écran digital. Quand il sonne, il n’y a qu’à la retourner pour l’éteindre. Sur une face est écrit en gros « On ». Sur l’autre « Off ». Le matin, dans des brumes du sommeil, le geste est instinctif. Grâce à cette exigence, Flip a été vendu à 1,3 millions d’exemplaires depuis 7 ans. La petite enceinte Mino, qui tient dans la main, 1.5 millions d’exemplaires en deux ans, de toutes les couleurs. Si la radio Tykho fait référence dans les musées du monde entier, c’est parce qu’elle est l’expression la plus évidente du dessin d’un transistor.  L’idée a été de lui ajouter une seconde peau en gomme colorée pour l’écouter dans la salle de bains. L’aspect monochrome et doux est irrésistible. Les français José Levy, Mathieu Lehanneur et Ionna Vautrin, le catalan Eugeni Quitllet ont aussi su répondre aux exigences du fondateur : René Adda cite en exemple le designer industriel Dieter Rams pour qui un « bon design » se doit d’être innovant, utile, esthétique, compréhensible, sobre, honnête, durable, précis, minimaliste et écologique. En matière d’électronique, la première règle d’écologie est de concevoir un produit increvable. 

On a souvent cru que Tykho serait balayée par les nouvelles technologies, il n‘en est finalement rien. La petite radio a su se réinventer, et s’est transformée en récepteur/enceinte bluetooth. En alliant une fonction universelle à une forme exceptionnelle, Lexon est devenu synonyme d’intemporel. C’est ce qui a séduit Boris Brault, jeune prodige des affaires, lui aussi français, un pied en Asie, l’autre aux Etats-Unis. Alors que René Adda songe à pérenniser son affaire, ils se sont récemment associés pour écrire les prochains chapitres de Lexon. Le groupe BOW (Be Over the World) possède des laboratoires de recherche intégrés, à Genève et à Shenzhen. Boris Brault a déjà vendu quelques millions de montres connectées, design et abordables (tiens, tiens…) créées en Suisse sous la marque MyKronoz. Avec Boris Brault, la force de frappe de la génération digitale entre dans l’arène. Lexon n’a pas moins d’une centaine de nouveaux produits en préparation… On se demande ce qui pourra arrêter les deux associés, guidés par la même inexplicable passion. 


Par Caroline Tossan
Illustration ©Sarah Bouillaud

lexon-design.com


Bandeau Newsletter


Restez informé, on vous dit tout !

Maison&Objet, c’est aussi 4 newsletters au choix, à consommer comme vous aimez pour nourrir votre inspiration et votre curiosité.

M É TIERS D’ART

Sélectionnez les newsletters à recevoir

Les informations personnelles renseignées sur ce formulaire sont recueillies sur la base de l'intérêt légitime et enregistrées dans un fichier informatisé par SAFI (8 rue Chaptal CS 50028 75442 Paris cedex 09 France). Elles sont nécessaires pour vous fournir les services proposés sur nos plateformes. En vous inscrivant, vous êtes également susceptible de recevoir des informations pratiques ou promotionnelles relatives à nos activités (MAISON&OBJET, MAISON&OBJET PARIS, MOM – MAISON&OBJET AND MORE, PARIS DESIGN WEEK). Vos données personnelles peuvent être utilisées conformément à la Politique de confidentialité de SAFI. Pour toute précision sur la collecte et le traitement de vos données personnelles, nous vous invitons donc à consulter la notice Politique de Confidentialité.
Conformément au Règlement Européen pour la protection des données personnelles (UE) 2016/679 – RGPD et, autres loi de protection des données, vous bénéficiez d'un droit d'accès, d'opposition, d'effacement et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en contactant SAFI à l'adresse e‐ mail suivante : exercervosdroits@safisalons.fr

Voir plus

Merci ! Et à bientôt dans votre boîte mail