John Booth

Rising Talent - Janvier 2017

Hall 7

© Graham Pearson / © Paul Smith Design

L’une des sensations de la dernière Fashion Week de Milan, la collection Printemps/Été 2017 pour homme de Fendi a été encensée par les critiques. Véritables stars du défilé, les personnages gais et très colorés de John Booth se retrouvaient sur chacune des pièces imaginées par Karl Lagerfeld et Silvia Venturini.

John Booth voulait être créateur de textiles. Il a étudié les imprimés de mode au Central St Martins College of Art and Design (où il intervient désormais en tant que maître de conférence en mode et design textiles). Alors qu’il est encore étudiant, il prend conscience qu’il peut laisser son « attrait pour la mode et les textiles s’exprimer à travers ma passion pour le dessin. »
Depuis, il a créé des motifs pour les créations de Zandra Rhodes, John Galliano, Ashish et Christopher Shannon. Il réalise également des illustrations des collections hommes présentées pendant les Fashion Weeks.

Il a créé « de nombreux motifs à la main » pour Zandra Rhodes, qui aime sa façon de dessiner. « Elle aussi fait tout à la main, alors elle comprend parfaitement ma démarche. » Pour sa collection d’accessoires, John Galliano lui a demandé de dessiner des bijoux abstraits, des colliers imposants, des headbands, des broderies et d’imaginer de nouveaux accessoires, toujours avec une réflexion autour de la couleur et de la texture.

« C’était simplement du collage, mais avec du tissu plutôt qu’avec du papier. Je crois que c’est à cette époque-là que mon style s’est fait et que je me suis rendu compte que je ne voulais pas travailler dans une entreprise de mode. »

Ses réalisations et son œil pour capter les formes et les structures lorsqu’il dessine en live lors des défilés ont interpelé Paul Smith, qui a proposé son nom pour les RISING TALENTS AWARDS UK. John Booth a été particulièrement flatté de cette nomination, puisqu’il ressent un lien profond avec les créations de Paul Smith : « Son travail a toujours été éclectique. C’est un trait que nous partageons. Moi aussi, j’aime faire des mélanges ! »

Qu’il crée des objets en céramique, des motifs textiles ou des illustrations de mode, John Booth suit toujours la même
démarche créative : son travail est instantané, très impactant, il se décline généralement avec des couleurs primaires et n’est jamais conceptuel ou conceptualisé.
« Je n’établis pas de plans, je ne fais jamais de croquis avant de commencer. Je me lance tout de suite. C’est ce qui explique que ce soit si difficile pour moi de parler de mon travail, de le raconter ! Ce que je veux avant tout, c’est trouver un langage visuel puissant et me l’approprier pleinement. »
Les techniques qu’il emploie dans son travail en sont la plus belle preuve ; il a recours aux collages, il expérimente avec le tracé, les broderies et les manipulations de textiles.
John Booth a grandi dans le Cumbria, au nord-ouest de l’Angleterre, dans un environnement très riche en arts et
artisanats. C’est ainsi qu’il avait pris l’habitude de passer des heures à recouvrir des boîtes en bois avec ses collages.
Il s’intéressait notamment aux artistes qui avaient travaillé dans cette région, comme l’artiste Kurt Schwitters. Figure
célèbre du dadaïsme allemand, il a expérimenté avec différents styles, différents médiums, et a été l’un des
premiers à proposer des installations artistiques, bien qu’on se souvienne principalement de lui aujourd’hui pour ses
collages, les Merzbilder.

« Il avait un petit studio pas très loin de là où j’ai grandi, et nous avons appris beaucoup sur lui dès le plus jeune âge. Nous avons découvert ses sculptures, ses œuvres recyclées. Il utilisait beaucoup d’objets qu’il trouvait. » Tout comme Schwitters, John Booth ne s’interdit rien et il touche à toutes les disciplines. Qui sait en quoi consistera sa prochaine expérimentation ! Il réfléchit au design, notamment de tapis ; peut-être à terme de mobilier aussi. Mais il est bien plus probable qu’il expérimente tout, sans limites.

www.instagram.com/john_booth/?hl=en

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les nouveautés et l’actualité qui vous intéressent.

En poursuivant sur notre site, vous acceptez le fait que MAISON&OBJET utilise des cookies visant à optimiser la qualité de votre visite.
Pour plus d'informations, cliquez ici.