Adrien Garcia

Rising Talent - Janvier 2020

Hall 6

Nommé par l’architecte d’intérieur Pierre Yovanovitch.
Après des études à l’ENSCI-Les Ateliers à Paris et à l’université des arts de Berlin, Adrien Garcia travaille pendant cinq ans dans une agence de décoration d’intérieur spécialisée dans les projets de bien-être et de spa. Il fonde sa propre entreprise en 2019, et développe actuellement sa première collection de mobilier.

Vous vivez entre Paris et l’ouest de la France, dans un château du XVIIe siècle. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce château ?

J’ai une maison à côté de Nantes, qui est assez austère, avec cette architecture vraiment radicale pour son époque. Elle est du XVIIe avec une contemporanéité assez extrême dans les ouvertures, dans la lumière. C’est une maison en ruines, avec de grands volumes. Je ne pense pas que j’irai au bout des rénovations. J’ai besoin de cet espace vide un peu abîmé, pour rêver, pour imaginer sans cesse.

Comment décririez-vous votre style ?

Tous mes meubles sont assez assemblés. C’est assez sculptural. Je ne cherche pas la tendance, ça ne m’intéresse pas du tout. J’ai passé tous les étés de mon enfance dans le sud de la France au milieu du Land Art, et je suis inspiré par le travail d’artistes comme Andy Goldsworthy, Donald Judd, Richard Serra et Thomas Schütte. J’utilise des matériaux plus ou moins naturels. Si ce n’est pas naturel, c’est recyclé ou retravaillé avec un artisan. J’ai une profonde aversion pour le plastique, c’est plus fort que moi. J’ai des chênes dans ma forêt, j’utilise donc mon propre bois.
Sinon j’adore l’acier, parce que c’est solide, c’est honnête, ça ne ment pas.

Dans votre travail, vous accordez une importance particulière à l’artisanat et à la fabrication 100 % française. Pourquoi ?

Parce que je crois qu’on a un savoir-faire extraordinaire en France. Parce que pour moi, c’est plus facile d’avoir un dialogue avec des artisans français ; ils ont beaucoup à nous apprendre et nous parlons la même langue. Ce que j’aime avec ces artisans, c’est qu’on peut tout de suite créer quelque chose. Comment ferait-on s’ils étaient à l’autre bout du monde ?

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les nouveautés et l’actualité qui vous intéressent.

En poursuivant sur notre site, vous acceptez le fait que MAISON&OBJET utilise des cookies visant à optimiser la qualité de votre visite.
Pour plus d'informations, cliquez ici.