Le triomphe de la pièce unique

Connu pour l’éclectisme de son offre métissée d’influences voyageuses, ethnic chic affine ses collections autour d’inspirations et de matériaux exotiques. Tendance émergente dans ses allées : la pièce unique, à forte personnalité et valeur ajoutée. Les architectes d’intérieur et autres décorateurs adorent.

Ca s’agite sur le Hall 1 ! ethnic chic.MIC ne se contente plus de célébrer les inspirations d’ailleurs et les matériaux exotiques. Son style éclectique consacre désormais les objets insolites, chargés d’histoire et de personnalité, à même d’apporter la différentiation indispensables aux projets des décorateurs de tous bords. De plus en plus recherchées dans les allées du secteur, les pièces uniques séduisent et fascinent. De Asitrade ou Pagoda, qui chinent des antiquités asiatiques rares, à Axel Olivier Icard qui se concentre sur les créations sous influence industrielle, les exposants misent sur une offre précieuse flirtant avec l’œuvre d’art.

Un nombre croissant d’enseignes adaptent également leur offre aux exigences du marché de la prescription. Spiridon travaille ainsi ses collections de luminaires raffinés en lien serré avec le monde de l’hôtellerie, tout comme Pol’s Potten, qui s’ouvre désormais aux projets résidentiels et hôteliers hauts de gamme. Chez Naga, les éléments décoratifs muraux ou les solutions originales de structuration de l’espace répondent aux besoins spécifiques des hôtels et des restaurants.

En quête permanente d’éléments décisifs à même d’intensifier leurs atmosphères, les décorateurs apprécient les enseignes aux univers esthétiques originaux qui affluent à ethnic chic. Dans la famille des nouveaux exposants aux parcours inattendus, Valérie Bastit Laudier, maître de calligraphie 5e dan, explore la richesse des techniques ancestrales japonaises dans des collections de linge de maison, mobilier ou vaisselle fabriquées en France. Sa marque Ôtsuki-Sama édite des textiles aux motifs inédits, dont la calligraphe re tapisse des sièges vintage à même de singulariser les ambiances visuelles d’hôtels boutique. Histoires des Andes propose de son côté des tapis et textiles tissés à la main, par 80 artisans de différentes provinces du nord de l’Argentine, suivant les normes du commerce équitable. Chaque produit est unique non seulement parce que le design est sur mesure, taille, couleurs, dessin, mais aussi car la laine, les procédés de filage, de teinture et de tissage ne peuvent pas être répétés d’un textile à l’autre. Du précieux. De l’unique. De l’ethnique. Toute la valeur ajoutée du hall 1.

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les nouveautés et l’actualité qui vous intéressent.

En poursuivant sur notre site, vous acceptez le fait que MAISON&OBJET utilise des cookies visant à optimiser la qualité de votre visite.
Pour plus d'informations, cliquez ici.