Une avalanche de prix pour les talents de demain

Le design est partout. Démocratique, il peut surgir à n’importe quel moment du quotidien. Lors de Paris Design Week, plusieurs prix seront remis à des étudiants ou jeunes diplômés d’écoles de design suite à des concours organisés par quatre grandes marques très différentes, qui misent sur les jeunes talents.

À ma droite, le SYCTOM, acteur public majeur du traitement des déchets en Ile de France. À ma gauche, la célèbre Tour Eiffel, représentée par sa société d’exploitation, la SETE. Qu’ont en commun ces deux institutions qui bercent le quotidien des parisiens ? Toutes deux sont partenaires de Paris Design Week et exposeront cette semaine-là les résultats des concours qu’elles ont lancés cette année. Honneur aux dames, du 5 au 14 septembre seront dévoilés les 12 projets finalistes du prix Design Tour Eiffel, à l’espace Paris rendez-vous situé au 29 rue de Rivoli. Lancé en collaboration avec les Ateliers de Paris, ce concours invitait les designers à imaginer un objet du quotidien, un objet d’exception et un motif à décliner sur les produits dérivés Tour Eiffel. Les 3 projets lauréats seront vendus dans les boutiques du monument. Le SYCTOM, quant à lui, s’est engagé depuis 2011 dans la même démarche créative via le concours Design Zero Déchet qui propose de créer des biens et services durables. Les filières de retraitement choisies cette année sont les jouets, les articles de sport, de jardinage et de bricolage. L’opération, parrainée par matali crasset, met l’accent sur l’économie circulaire qui veut qu’un objet conçu dès le départ de façon écologique soit plus simple à recycler. Avec 110 000 jouets jetés par jour et les trois quarts des articles de sport non recyclés, la tâche est immense. C’est un étudiant de BTS design de produits au Lycée Alain Colas de Nevers qui a remporté le premier prix avec Air Zero, un ballon de foot à structure alvéolée, donc moins sujet à se dégonfler, en matière recyclable. Outils partagés ou location de jouets de plage éco-conçus, sangles fabriquées à partir de chambre à air, les belles idées des étudiants primés ont de fortes chances d’être édités grâce à un accompagnement et aux partenariats avec Decathlon, Leroy Merlin et Rejoué, une association de collecte des jouets usagés.

Deux autres concours fleurent bon les vacances. C’est à la rentrée, durant Paris Design Week, que les gagnants seront proclamés et exposés, au OFF, dédié à la jeune création, situé cette année rue Vertbois. Ibis Styles, marque d’hôtel économique qui propose une expérience aux multiples designs, soumet une réflexion sur l’enfance, pour la deuxième édition du concours « Design-moi un objet » destiné aux jeunes designers. Il s’agit d’inventer un objet utile aux parents pour les enfants de 3 à 8 ans, à l’hôtel comme à la maison. Les projets ont été sélectionnés par le jury sous le parrainage du duo de designers du Studio BrichetZiegler. Le premier prix sera certainement édité et deviendra un compagnon de séjour pour les petits résidents, il pourra ensuite être acheté. Enfin, qui dit été, dit… rosé. Le leader mondial du packaging en verre, O-I (Owens-Illinois), propose de faire d’une bouteille classique un petit chef d’œuvre via son concours O-I : EXPRESSIONS DESIGN AWARDS 2019. Sur le thème « l’été en rosé » les participants devront présenter des designs qui saisissent l’essence de ce vin tendance et transcendent le quotidien. Grâce à O-I : EXPRESSIONS, un nouveau service de personnalisation des emballages en verre, basé sur l’impression numérique, il est possible d’imprimer en 2D et en 3D directement sur les bouteilles dans une multitude de palettes colorées, sensorielles, photographiques, tout en jouant sur l’opacité ou la transparence. Le packaging étant un des premiers vecteurs de vente, l’enjeu est de taille pour ce segment très compétitif.

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les nouveautés et l’actualité qui vous intéressent.

En poursuivant sur notre site, vous acceptez le fait que MAISON&OBJET utilise des cookies visant à optimiser la qualité de votre visite.
Pour plus d'informations, cliquez ici.