Pouenat, la haute décoration au cœur du Paris éternel

Les parcours de Paris Design Week sont souvent l’occasion de découvrir des lieux parisiens méconnus et magiques. C’est le cas avec le passage Dauphine, entre la rue Mazarine et la rue Dauphine, où s’est établie la maison Pouenat, ferronnier d’art centenaire à la pointe du design contemporain.

Qui souhaite découvrir un Paris charmant et secret, se rendra passage Dauphine, à Saint-Germain-des-Prés, chez Pouenat. Passée la grille de cette élégante allée dissimulée aux regards, que même certains vrais parisiens ignorent, la galerie expose un exemple exceptionnel de savoir-faire français. Pouenat, ferronnier d’art depuis 1880, a pris le tournant du traditionnel au design pur il y a déjà 15 ans. Sybille de Margerie, François Champsaur, Charles Zana, Tristan Auer, Gilles et Boissier, sont quelques-unes des grandes signatures qui font appel à la maison pour leurs projets. Jacques Rayet a repris l’entreprise centenaire en 1995 et l’a menée aujourd’hui au sommet de son art. Laiton martelé, oxydé, piqué, patiné, essuyé, acier ciré à chaud, gravure à l’eau forte, cuivre brossé, inox poli miroir, la palette de matières qu’offre ce passionné aux créateurs est à la mesure de leurs rêves.

Pourriez-vous nous décrire Pouenat en quelques mots ?

Jacques Rayet : « nous avons trois activités. La ferronnerie et la serrurerie d’art pour l’agencement des bâtiments, portes, rampes ou panneaux muraux en métal. Depuis 2003, nous éditons les meubles d’architectes d’intérieur français reconnus. Et enfin un département d’aménagement sur-mesure destiné aux architectes, pour leurs projets de boutiques, hôtels et demeures privées. Nous fabriquons tout en France dans nos ateliers de Moulins. »

Vous exposez à Paris Design Week depuis 9 ans, pourquoi ?

« J’exposais déjà à MAISON&OBJET, mais je voulais que les architectes et les étrangers trouvent le chemin de notre show-room, ouvert en 2011. Ils sont scotchés à chaque fois. Cette année, nous sommes 4 à proximité immédiate du passage Dauphine à exposer, avec les éclairages Flos, Duvivier Canapés et l’agenceur Obumex, ce qui fait de l’endroit un passage inspirant du parcours. Paris Design Week met une animation formidable dans Paris. »

Quelles nouveautés présenterez-vous lors de Paris Design Week 2019 ?

La nouvelle collection Tempéraments de Stéphane Parmentier, une simplicité brute sublimée par des finitions métalliques sophistiquées. Une dizaine de pièces pour le salon, dont des appliques en bronze et en albâtre qui sont une prouesse technique. Et le lustre Dancing With The Stars de Damien Langlois-Meurinne, qui a demandé des mois de travail.

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les nouveautés et l’actualité qui vous intéressent.

En poursuivant sur notre site, vous acceptez le fait que MAISON&OBJET utilise des cookies visant à optimiser la qualité de votre visite.
Pour plus d'informations, cliquez ici.