Eugeni Quitllet

Créateur de l'année M&O PARIS, janvier 2016

DR

Né le 17 Avril 1972, Eugeni Quitllet est un designer catalan, diplômé de l’école d’art barcelonaise «La Llotja ». Celui qui se définit volontiers comme « Disoñador”, contraction espagnole de designer et rêveur, invente un futur qui s’affranchit de la pesanteur où il marie précision numérique et sinuosité liquide comme un résumé de ses chocs esthétiques. Né à Ibiza, ce rêveur industriel a d’abord vu un bout de plage rurale devenir le rendez vous informelle de l’ultra modernité musicale électronique, avant de grandir à Barcelone, lieu de fracture architecturale où l’explosion organique de Gaudi fraternise avec le Pavillon Mies van der Rohe, joyau rationaliste marmoréen posé en Catalogne avant de germer aux Etats Unis. Eugeni Quitllet vit et travaille donc à Barcelone, il est aujourd’hui le défricheur à suivre pour mieux découvrir notre époque paradoxale en mouvement.

Synthétiseur d’objets bestsellers, entre dessin et sculpture, Eugeni découvre des silhouettes cachées dans la matière dont l’élégance se joue du plein et du vide, son vocabulaire créatif dépasse le simple rapport fonction/style pour découvrir des objets encore inconnus de leur époque, toujours avec un enthousiasme communicatif : La chaise Tabu est une explosion de vie pour Alias, l’un des événements du salon de Milan 2014 comme un bourgeonnement qui donnerait naissance à une assise synthèse de la nature et de la robotique nécessaire à sa sculpture numérique.

En 2015, les chaises Tube chez Mobles 114 et la Dream-Air chez Kartell donnent corps à la passion du designer pour l’apesanteur. La première avec sa structure tubulaire qui brasse le vocabulaire de la Modernité design du 20ème siècle. La deuxième dessinée “Comme un foulard dans le vent, un rêve en suspension dans l’air. Dream-Air est un simple cadre pour capturer la beauté de la courbe d’un corps assis dans le vide”.

Même année et même idée de légèreté avec la chaise Cloud-io et le Vase-O comme une condensation de gouttes d’eau dans l’espace pour former une assise et un vase translucide chez Kartell. Quant à collection Dream Tool pour Lexon toujours en 2015, elle invente des petits paysages liquides où les fonctions sont mises en suspension dans un cadre : un procédé signature qui revient naturellement sur plusieurs projets du designer comme les vases Shine (2013) et la lampe Light Air (2011) pour Kartell .

Pour Vondom, Eugeni Quitllet signe en 2014 sa première collection outdoor avec des assises organiques et mutantes, connectées via Bluetooth et capables de diffuser de la musique : comme des coquillages pour écouter la mer dixit le designer originaire d’Ibiza.. Une collection plastique qui poursuit la relation forte du designer avec ce matériau dont la Masters pour Kartell co-signée avec Philippe Starck en 2009 est un des meilleurs exemples. Cette fusion de 3 contours d’assises légendaires signées Eames, Saarineen et Jacobsen est plus que jamais un hit commercial.

Quant au casque VK-1 (2011) chez Adele, autre best seller en passe de devenir une référence sur le marché de la musique, Eugeni Quitllet l’a dessiné comme un véritable ADN du casque audio, tirant le meilleur de processus de fabrication.

Adepte des positions extrêmes, en 2014 il pense dans un même mouvement une collection des couverts archétypale et luxueuse pour Christofle et un service jetable en plastique pour IPI, fabricant avec qui il avait déjà réalisé le set de plateaux Air France (2012). Normal pour celui qui dit volontiers « Dès qu’on essaye d’épurer une forme, on obtient un couteau, qu’il s’agisse du dessin d’un bateau ou de celui d’un gratte-ciel. » Une révélation des formes toujours la plus directe et tranchante possible. De l’objet à l’espace, dans la famille du design Eugeni Quitllet fait partie des Monstres capables de dévorer l’ensemble de notre environnement à sa sauce pour nous le resservir transfiguré.

Récompenses

2010 Good design Awards du Chicago Athenaeum pour la chaise « Masters » de Kartell co-signée avec Philippe Starck
2013 Red dot design awards pour la chaise « Masters » de Kartell co-signée avec Philippe Starck
2014 Prix de l’innovation des talents du Luxe et de la création
2014 Exposition Eugeni Quitllet à la boutique du centre Pompidou , Paris
2014 Mention d’honneur du compasso d’Oro pour la chaise « Elle » d’Alias
2015 Red Dot design pour le casque d’Aedle

eugeniquitllet.com

Communiqué de presse

DRDRDRDRDRDRDRDRNacho AlegreChristine Ledroit-PerrinDRChristine Ledroit-PerrinDRDR

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les nouveautés et l’actualité qui vous intéresse.