LE RENOUVELLEMENT DES SAVOIR-FAIRE ASIATIQUES

22.01.17

L’ESPACE CONFERENCES — Hall 7

Virginie Moriette, architecte, et Xu Ming, designer, fondateurs, Studio MVW – Bénédicte Colpin, Lightboard-Paris pour Hanoia – Sam Baron, designer – Modéré par Elodie Palasse-Leroux, journaliste.

Elodie Palasse-Leroux interroge Xu Ming, Bénédicte Colpin et Sam Baron sur le renouvellement des savoir-faire asiatiques. Voici ce que vous avez manqué quant à leur retour d’expériences :

• Bénédicte Colpin, pour la marque Hanoia. Une intention? Remettre au goût du jour l’art de la laque précieusement conservé par quelques artisans vietnamiens. Comment? En lançant en 2013 la marque Hanoi (objets, bijoux, textile) remarquée pour sa facilité d’appropriation contemporaine. Des résultats? La préservation d’un savoir-faire ancestral et l’essor d’une clientèle haut de gamme, locale et touristique.

  • Xu Ming, pour le Studio MVW: Une démarche? Revisiter les protocoles de fabrication en intégrant habilement industrialisation et artisanat. Un exemple? Le travail du bronze par découpe laser et techniques d’oxydation artisanale. L’incontournable? Entretenir le contact humain et s’assurer de l’intérêt financier.
  • Sam Baron, pour le projet TRANSFER: L’idée? Agiter les capacités de designers franco-thaïlandais et d’artisans de Chiang Mai avec l’élaboration, en groupe, d’une collection de 18 pièces commercialisables. Leur performance? Des pièces qui résonnent d’exotisme et d’à-propos, bientôt disponibles chez Sentou.
  • Notre avis: Une conférence humaniste, nourrie d’apprentissages éclairants. La présentation de stratégies produits au service des héritages mondiaux.

A demain pour la suite de nos rencontres-débats !

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez les nouveautés et l’actualité qui vous intéresse.